Une vidéo sur les forêts d’épicéa d’Argonne

Aux confins de la Meuse, de la Marne et des Ardennes se trouve le massif d’Argonne, caractérisé par sa géologie originale, ses plateaux et ses vallons encaissés. En raison de sols impropres à la production agricole et de son relief, cette région a toujours été très fortement boisée.
L’Argonne a été modifiée en profondeur par les combats de la première guerre mondiale : les lignes de tranchées y sont particulièrement nombreuses, notamment dans la Marne et la Meuse. Beaucoup d’arbres ont été mitraillés.
Dès les années 1930, certains peuplements endommagés par la grande guerre ont été coupés pour y implanter des pins ou des résineux à croissance rapide (épicéa commun, en grande majorité, puis désormais douglas de plus en plus souvent). La grande période de transformation résineuse correspond aux années 1960-70 durant lesquelles les aides financières de l’État ont encouragé ces pratiques. Le bois de la Gruerie constitue l’un des secteurs les plus fortement enrésinés.

2 réflexions au sujet de « Une vidéo sur les forêts d’épicéa d’Argonne »

    1. Sylvain GaudinSylvain Gaudin Auteur de l’article

      Bonjour,

      Le bois de la Gruerie est un lieu-dit qui n’a pas de contours clairement définis. Dans cette zone se trouvent à la fois des forêts publiques (communales et domaniales) et des forêts privées (souvent de grande surface).

      Cordialement

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *